Passer le Darien, passer en Amérique Centrale

6032009

Le Darien est la zone frontalière entre la Colombie et le Panama. Les restes de la guerilla colombienne occupent une partie de cette région, un couloir de 150 km de large qui unit les Amériques. Il n’y a pas de route en partie car le Panamá ne souhaite pas faciliter la communication avec la Colombie pour éviter la progression de la guerilla et des maladies (bétail, végétaux etc.).

Je m’essaie au bateau stop. Dans le port de plaisanciers de Cartagena, il y a de la concurrence. On est en pleine période de Carnaval en Colombie et au Panamá, donc de nombreux jeunes voyagent d’un pays à l’autre. Les marins ayant un bateau en profitent pour offrir à ces back-packers de traverser sur leur bateau pour 350$ tout compris (papiers d’immigration remplis, nourriture, alcool et même cocaïne… Un autre monde…). Ne pouvant pas me permettre de rester 2 semaines pour espérer trouver un bateau qui ne fait pas payer, je m’approche de la frontière en stop puis en barque, et encore en barque encore plus petite. Je passe la frontière en arrivant dans un village qui vit du passage des voyageurs. Un village qui ne se rejoint qu’en barque ou en petit avion. Il n’y a pas de route pour le relier aux autres villes du pays.

Là, je prendrai un de ces petits avions direction la ville de Panamá, la capitale du Panamá. La compagnie compense ses émissions de gaz à effet de serre. Bilan carbone nul donc.

Voler à bilan 0
Album : Voler à bilan 0

5 images
Voir l'album

La piste d’atterrissage/décollage est faite d’un béton tout effrité, située en plein milieu du village de Puerto Obaldia. D’un bout de cette piste de 200m de long, la mer, de l’autre bout, la montagne. Le pilote n’a pas le droit à l’erreur. On décolle en frôlant les vagues et 45 minutes de vol nous emmènent vers 2h de vérification aux douanes. Lorsqu’on vient de Colombie, la paranoïa suit.

J’arrive à Panamá city, je passe le Pont des Amériques sur le fameux canal de Panamá, symbole de l’arrivée en Amérique Centrale. Un autre continent s’offre à moi.







la vie de saisonnier |
madeinthaiklo |
babytraveltour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mundus Antiquitatis
| 2008: Sur les chemins du su...
| Ben & Marion's Australi...