The end of the road

6 07 2009

J’arrive à New-York, destination finale, ultime rendez vous avec l’Unesco, dernière étape, dernier pas, c’est la fin. Et pourtant, je n’ai pas le temps de voir passer l’aventure au complet.

Mon hôte CSing, Kasper, m’initie au dumpster diving. Cette technique lui permet de se procurer sa nourriture dans les poubelles des supermarchés juste après leur fermeture le soir. « En 6 mois, ici à NYC, j’ai dépensé moins de 50 dollars en nourriture » me confie la copine de Kasper.

Dumpster Diving in NY
Album : Dumpster Diving in NY

5 images
Voir l'album

Le rendez vous avec l’Unesco m’entraîne dans un monde passionnant, frétillant. Celui des Nations Unies. Badge à l’entrée, des dizaines d’accents différents, des buildings immenses, on montre patte blanche, on vient vous chercher. Le réseau Urbis auquel je m’intéresse pour mon cinquantième et dernier reportage me passionne. Je sors du rendez vous excité par une proposition de travailler avec eux sur un autre grand projet d’envergure. On verra ce que ça donnera.

Dans la foulée je monte au 86ème étage de l’Empire State Building, toit de NYC depuis que les jumelles ont fait à la révérence, contre leur gré, à des ailes venues de l’enfer. « C’est domestique, c’est sûr ! » me confirment bon nombre d’américains qui croient dur comme fer à la théorie du complot interne contre les jumelles. Vue sur NYC, immense sensation de réussite personnelle.

Avec les autres CSers qui séjournent chez Kasper, nous visitons, Little Italy, SoHo, Greenwitch village, le tout Manhattan. Le feu d’artifice du 4 juillet nous émerveille. Ces 5 sites de tirs nous rassasient.

NYC, the end of the road
Album : NYC, the end of the road

13 images
Voir l'album

EcoAmerica est fini. Bien fini. Il ne reste plus qu’à rentrer, ce 7 juillet. La France de l’autre côté de l’Atlantique. Paris, la tour Eiffel, les proches, le saucisson, le fromage. J’ai envie de rentrer. C’est juste le bon moment. Ca tombe bien, je n’ai pas le choix de rentrer ni plus tôt, ni plus tard. Je prends les choses comme elles viennent, tout est simplement parfait. A croire que la providence existe.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




la vie de saisonnier |
madeinthaiklo |
babytraveltour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mundus Antiquitatis
| 2008: Sur les chemins du su...
| Ben & Marion's Australi...